Vous êtes ici -> NaturalCity
Accueil :: ParametresUtilisateur :: Vous êtes 54.196.208.187




ArtistesMarrons

ConTact


Installations marron

2012
GrosMot
MoTs
PePites

2011
LedernierSalon
PolyHandicap
AluminumCar
IloveMoney
LimportantCestlaCom

2010
KalooBang
GriGriStation
PortailS03
KoulerCreolK5
2009
PortailS02
HommageaLouis
KoulerCreolK4
PortailS01
KoulerCreolK3
ZaferinSitu
2008
KoulerCreolK2
KoulerCreolK1
TerreHistoire
TriInstall
DixNeufBouees
MonumentAuxSurvivants
SauvonsLaCulture
LesCanons
SatellitE
ZaZous974
UsA
2007
SymboleS
Zafer2Noel
DeboutlesMorts
Les41hdeResistance
PeaceLoveUnity
FlowerPower
BefGM
ZaZous
Le17janvieR
2006
LesNids
LesFourmis
LeZafer

Art in Situ "autorisé"
EspritSentinelle
LentreDeux
HomoOeconomicus
NaturalCity

Nos Pages

ArtistesMarrons

ConvergenceS

ViDeos


ArchiveS
ChicagoMuralGroup
LandArt
RevueDePresse
RsS

Pour nous écrire... ConTact

Voir aussi...

pour la manifestation "Rendez-vous aux jardins " du 1 er au 3 juin 2007
installation au Service Départemental de l'architecture et du Patrimoine de la Réunion

"Natural city"

nids de béliers, colle, fibres de palmier

Au début, il me faut ramasser un maximum de nids tombés à terre. Parfois en ville, parfois en campagne. C’est un long travail.
Pour la petite histoire, s’ils sont à terre, c’est parce que les nids ont été refusé par les femelles. Ou bien, ils sont tombés à cause des intempéries.

Après commence l’histoire de Natural City
Ces nids constituent en soi une véritable architecture.
Ils renvoient à l’habitat originel de l’homme et à sa plus simple expression : la cabane.
On en a tous rêvé et on rêve encore. Se retirer dans une cabane pour y être dans son jardin secret, dans son intimité la plus totale. Cette installation est à la fois une projection physique de l’esprit et de son moi, et en même temps l’architecture la plus authentique car réalisée avec du naturel, en toute simplicité.

Dans cette optique, je n’ai plus qu’à « ramasser » ces nids et leur construire des supports, des piliers, des poutres, pour qu’ainsi ils puissent abandonner leur fonction de nid et prendre celle de cabanes.
L’assemblage de tiges se réfère au vocabulaire de l’architecture et cette écriture poétique résonne avec la symbolique.

La taille réduite de ces cabanes permet la multitude et donne le sens de cette installation. Elle permet aussi de prendre le recul nécessaire pour appréhender l’installation dans sa globalité.


Fait à la Possession, le 31 mai 2007

dd
handout
l
handout
l
handout
l
handout
n'hesitez pas à laisser vos commentaires